Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

A Nantes, une fillette bénéficie d’un cœur artificiel

"Anaïs, 8 ans, souffre d’une cardiomyopathie dilatée qui mettait ses jours en danger. Hospitalisée d'urgence en avril 2011, elle a pu attendre une greffe de cœur pendant trois semaines grâce un système d'assistance cardiaque mécanique. Aujourd'hui la fillette se porte bien et a pu quitter le CHU pour son domicile de La Rochelle. En septembre, comme tous les enfants de son âge, elle reprendra le chemin de l'école.

Première au CHU de Nantes

Chirurgie lourde, l'assistance cardiaque mécaniques nécessite la présence d'équipes spécialisées et formées. Les équipes du CHU de Nantes du Pr Véronique Gournay, cardiopédiatre, du Dr Jean-Marc Dejode, réanimateur pédiatrique et du Pr Olivier Baron, chirurgien thoracique et cardio-vasculaire ont décidé d'installer ce système en mai dernier sur Anaïs, après l'échec des traitements médicamenteux.

Ce dispositif d'assistance cardiaque offre un sursis avant d'obtenir une greffe de cœur compatible. Composé d'une pompe externe, il simule le cœur auquel il est relié par des canules.

Grâce à lui Anaïs a bénéficé d'un sursis avant la greffe de cœur compatible. Celle-ci était réalisée avec succès 3 semaines plus tard. Aujourd'hui la fillette va bien et a retrouvé les siens à La Rochelle.

Appel au don d'organes

Le grand public doit rester sensibilisé au don d'organes car les besoins pour les transplantations cardiaques en pédiatrie sont importants. Comme le rappelle Michel Videcoq, responsable de la coordination des prélèvements d'organes et de tissus au CHU, 30% des enfants inscrits sur liste d'attente décèdent, faute de greffon."

Contact : CHU Nantes
Sandrine Delage,
Service Communication.
5 allée de l'île Gloriette
44093 Nantes cedex 1
Tel : 02 40 08 71 80
Email : direction.communication@chu-nantes.fr
 Site : http://www.chu-nantes.fr/
Standard : 02 40 08 33 33

Commentaire : on oublie de dire que, hélas, l'espérance de vie d'un enfant greffé du coeur ne rejoint jamais l'espérance de vie dite "normale" ... et que la micropompe à débit permanent remplacera un jour - peut-être pas si lointain - la grosse machine invasive et moyen-âgeuse appelée ici "coeur articifiel" qui ne sert qu'à attendre une greffe ("bridge to transplantation", disent les Anglo-Saxons), tandis que la microturbine à débit permanent permettra justement d'éviter la transplantation cardiaque à des enfants ... on le fait déjà pour des adultes, depuis 2004 ... D'autre part, la transplantation, c'est la transplantation rénale sur gens âgés, pas la transplantation cardiaque ... Cela, on se garde bien de le dire au grand public ... On lui parle du plus spectaculaire et du plus émouvant, et non des besoins les plus fréquents (des greffons rénaux pour des gens déjà âgés ...) Sur 15.000 patients en attente de greffe en 2010, les deux tiers attendaient un rein ... L'âge moyen du "donneur" d'organes est de 50 ans ... Eh oui ... 359 greffes cardiaques en 2009 ... on est loin de pouvoir couvrir le "marché" de l'insuffisance cardiaque par la greffe cardiaque !

Conclusions :
1) la greffe cardiaque n'est pas la réponse à la question de savoir comment traiter l'insuffisance cardiaque, dont le traitement passe par d'autres solutions (entre autres : microturbine à débit continu chez les adultes).
2) On met ici le doigt sur un biais dans le discours public sur le don d'organes : on joue sur les bons sentiments du public pour promouvoir le don d'organes. Si on était plus honnête, on réclamerait des reins pour gens déjà âgés (voir les chiffres du rapport d'activité prélèvement et greffe de l'Agence de la biomédecine) ... C'est certes moins spectaculaire que de réclamer des coeurs pour fillettes et garçonnets de 8 ans ... mais cela correspond bien plus à LA REALITE.

1 commentaire:

Catherine a dit…

Source :
La Lettre n° 582 (26/07/2011) du réseau CHU :

http://www.reseau-chu.org/les-articles/article/article/chu-de-nantes-une-fillette-beneficie-dun-coeur-artificiel/