Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

Chine : le trafic d'organes humains est interdit

"La Chine met fin au trafic d'organes humains. Le ministère chinois de la Santé publique a récemment élaboré un règlement de gestion sur la transplantation des organes humains en précisant explicitement que la transaction des organes humains est interdite. Selon les 'Règlements temporaires d'administration des applications cliniques de la technologie de transplantation d'organes humains', publié le 27 mars par le ministère chinois de la Santé publique, la Chine interdit dorénavant tout trafic d'organes. Ces règlements doivent entrer en vigueur à compter du 1er juillet 2006.

Selon cette nouvelle législation sur les trafics d'organes humains, tous les organes devant être transplantés dans des cliniques ou des hôpitaux en Chine devront être accompagnés d'une attestation écrite de consentement établie par le donneur. Le donneur aura la possibilité de revenir sur sa décision jusqu'au dernier moment, soit juste avant l'opération de greffe. Avant chaque transplantation d'organe humain, l'institution médicale devra expliquer l'origine des organes humains. De plus, la fourniture des organes humains destinés à une transplantation par des institutions médicales devra avoir l'approbation des fournisseurs.

Cette nouvelle réglementation interdit les greffes non conformes à la loi ou à l'éthique médicale. Les greffes d'organes ne pourront être effectuée qu'au sein d'établissement médicaux avec l'accord de la Commission de la technologie de greffe d'organes humains et de l'éthique médicale de l'établissement concerné."

Source :
Actualités News Environnement

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt plusieurs de vos articles. Je suis en train de préparer une enquête sur l'histoire d'Isabelle.D, la femme greffée. Je me demande si toutes les précautions dans cette affaire ont été respectées : famille de la donneuse, empressement des médecins, état psychologique de la patiente, versement d'argent, mensonges sur l'histoire de l'accident, rapport avec les médias. Vous semblez être très au courant de tout ce qui touche aux greffes. J'aimerai avoir votre avis, bon ou négatif, sur cette histoire. Est ce que tout a été vraiment fait dans les règles de l'art ?

Merci de votre réponse
Bien à vous
L.F

Catherine a dit…

Bonjour,
Merci pour votre message et votre intérêt. J'ai en effet répertorié (voir Archives Décembre 2005) une dizaine d'articles de fond sur la greffe du visage. Vous trouverez d'autres informations sur les débats qu'ont entraîné cette première en France sur le site :
www.genethique.org (revue de presse). L'ensemble de ces articles couvre les polémiques ayant suivi l'annonce de cette première greffe du visage.
En ce qui concerne mon avis sur cette histoire : voir mon Blog http://ethictransplantation.blogspot.com/, plus spécialement les articles : "Témoignage de famille confrontée au don d'organes" et "Dialogue". J'espère que ces conseils vous seront utiles. Au plaisir de vous lire ! Je serais ravie de faire référence à votre enquête sur ce Blog des actualités "Don et Greffe"...
Cordiales salutations,
CC

Anonyme a dit…

Bonjour,
je vous conseille vivement de lire les nombreux témoignages de fonctionnaires chinois, de docteurs chinois et même de condamnés rescapés des camps de concentration en Chine sur le site http://www.infofalungong.net/bulletin car tous témoignent de trafic d'organes d'envergure à l'échelle de la Chine orchestré par la dictature du Parti Communiste Chinois ( PCC ) Les meurtres d'êtres humains se font sur commande en fonction de la demande d'organes ; Les tribunaux fonctionnent en étroite collaboration avec les camps de concentration et les hopitaux afin de fournir des être humains vivants qui sont tués lorsque l'hopital est pret à faire la transplantation. Le PCC a aussi organisé le commerce de ces organes, et pour etre sur de gagner de l'argent le PCC organise aussi la vente d'êtres humains. Lorsque les êtres humains vendus ne sont pas tués pour leurs organes, ils servent d'esclaves (un enfant est vendu environ 20.000 dollars). Les corps des êtres humains sur lesquels des organes ont été prélevés sont détruits et ré-utilisés dans l'industrie cosmétique.

http://www.infofalungong.net/bulletin