Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

Attaques cérébrales : réagir au plus tôt pour se donner les meilleures chances

"Mal connus, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) font de nombreuses victimes chaque année. Pour en limiter les séquelles, il faut une prévention efficace mais aussi savoir reconnaître l'accident lorsqu’il survient, afin de permettre une prise en charge rapide.

Une paralysie, une difficulté à s’exprimer ou un trouble visuel, tels sont les symptômes habituels de l’accident vasculaire cérébral. Ils peuvent s’accompagner de maux de tête, mais cela n’est pas une constante. Les AVC concernent pourtant chaque année environ 150 000 personnes en France. L’AVC, ou attaque cérébrale, est un arrêt soudain de la circulation sanguine dans une partie du cerveau. Dans 80% des cas, il s’agit d’un infarctus cérébral, c’est-à-dire d’un caillot de sang qui bouche une artère et asphyxie la région située en aval. Plus rarement (15% des cas), c’est une artère qui se rompt et provoque une hémorragie cérébrale. Dans les 5% restant, on est face à une rupture d’anévrisme : une malformation vasculaire congénitale qui provoque une hémorragie au niveau des méninges. Exceptionnellement, il peut s’agir d’une veine cérébrale qui se bouche, on parle alors de thrombose veineuse cérébrale. Dans tous les cas, un AVC conduit à la mort de neurones."
© Fondation Recherche Médicale (http://www.frm.org)

A consulter prochainement :
==> Un nouveau dossier à découvrir dès juillet 2006 dans le numéro 107 de Recherche & Santé, la revue de la Fondation pour la Recherche Médicale.

Source :
Fondation Recherche Médicale

Aucun commentaire: