Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

Taïwan : des porcs pour les transplantations d'organes

"Une équipe taiwanaise a réussi à créer une race de porcs dont les organes ont peu de risques d'être rejetés par le corps humain. Les porcs, contrairement aux babouins et aux chimpanzés qui partagent également des similarités biologiques avec les humains, n'ont pas autant de protection légale. Aussi c'est l'animal de choix pour la xéno-transplantation.

Cette recherche a été menée par une équipe dirigée par M. TU Chin-Fu, chef de la division de biologie à l''Animal Technology Institute' de Taiwan. Les chercheurs ont transplanté six gènes spécifiques pour éviter les rejets. Du sang humain a circulé dans des reins et des poumons extraits de ces porcs et ces organes se sont parfaitement comportés.

La prochaine étape devrait consister à produire en masse cette race de porcs génétiquement modifiés."

Source :
http://www.chine-informations.com

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,
Tout cela est bien loin d'être au point lorsqu'on vit chaque jour les difficultés d'un greffé cardiaque,la lourdeur et les effets secondaires du traitement,quand ce ne sont pas les effets secondaires de la transplantation elle-même (AVC avec importantes séquelles), on est en droit de se demander ce qu'il en sera des traitements dans le cadre d'une xénogreffe. Qui y gagne ? le patient (bof...) l'équipe de transplantation ? (oui, une de plus...) les labos ? qui supporte tous les inconvénients ? le malade c'est certain et ses proches, d'ailleurs pas de famille, pas de conjoint = pas de greffe...

Catherine a dit…

Merci pour votre témoignage !