Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

Espagne : vente d'organes sur Internet !

"Âmes sensibles, s'abstenir. En Espagne, la crise économique a des conséquences dramatiques. Selon une association de consommateurs, pour survivre, des dizaines de personnes 'désespérées' en sont désormais réduites à vendre... leurs organes sur internet. Une pratique interdite, rappelle l'organisation Facua, qui assure pourtant avoir détecté '31 annonces de vente d'organes sur internet'. 'Il s'agit d'annonces passées à travers 13 sites internet', par des Espagnols et des immigrés d'Amérique latine, précise Facua.

Sur le sordide marché des organes humains, ce sont les reins, les poumons et la moelle qui ont la cote. 'Des personnes affirmant traverser de graves difficultés économiques' en vendent pour des sommes allant 'de 15.000 à 1 million d'euros', explique l'association. Facua estime qu'il peut s'agir d'un 'phénomène croissant par temps de crise économique, fruit de la situation de détresse de personnes qui ont perdu leur emploi ou leur affaire, qui croulent sous les dettes ou sont menacées de perdre leur logement'. L'association exprime son 'inquiétude' face à ces annonces, car 'ces personnes peuvent devenir victimes de réseaux internationaux de trafic d'organes qui réalisent ces opérations à l'étranger' et 'mettre leur vie en danger'.

L'économie espagnole est entrée en récession fin 2008. Le chômage s'envole, touchant actuellement 15,5 pour cent de la population active selon Eurostat, soit le taux le plus élevé de la zone euro. Parmi les plus exposés à la crise, des centaines de milliers d'immigrés arrivés ces dernières années en Espagne pour occuper des emplois souvent sous-qualifiés."

Source :
http://www.lepoint.fr

2 commentaires:

Catherine a dit…

Voir aussi :

http://www.abcdesevilla.es/20090421/sevilla-sevilla/oferta-organos-traves-internet-20090421.html

http://www.europe1.fr/Info/Actualite-Internationale/Europe/Espagne-ils-mettent-en-vente-leurs-organes-sur-internet/(gid)/218440

http://news.google.com/news?pz=1&ned=fr&cf=all&ncl=1299905573

Catherine a dit…

"Le trafic d'organes prend de l'ampleur :"
"En Espagne, la police s'inquiète du nombre croissant d'annonces Internet proposant un rein ou un poumon contre une forte rétribution.

Une loi de 1999 pénalise la publicité et la transaction commerciale d'organes. Mais la crise économique qui frappe le pays entraine une multiplication des offres de rein, de poumons, de moelle en échange de sommes allant de 15 000 à 1 million d'euros. La plupart des vendeurs sont espagnols, mais il y a aussi de nombreux immigrés en provenance d'Amérique latine.

L'association 'Facua' s'inquiète de ce trafic car 'ces personnes peuvent devenir victimes de réseaux internationaux de trafic d'organes qui réalisent ces opération à l'étranger' et mettent 'leur vie en danger'.

L'Egypte aussi est victime de trafic d'organes. Il s'agit de l'un des pays les plus touchés au monde après la Chine, les Philippines ou l'Inde. Acheté 2 300 euros au donneur, un rein peut coûter jusqu'à six fois cette somme à celui qui en bénéficie.

Théoriquement la vente d'organes est interdite mais le Parlement ne parvient pas à mettre au point un texte qui définirait le cadre exact des transplantations. C'est ce flou juridique qui laisse le terrain libre aux trafiquants. Récemment, les propos d'un célèbre prédicateur ont ajouté à la confusion. Celui-ci a déclaré lors d'une conférence internationale de l'Académie de recherche islamique que le corps était de 'l'argent divin', c'est-à-dire que les hommes peuvent s'en servir comme bon leur semble.

Par ailleurs, en Angleterre, une étude conclut que les médecins ne veulent pas prendre la responsabilité de demander aux familles d'un patient décédé leur consentement pour le prélèvement d'organes. Ils souhaitent être accompagnés pour cela par un spécialiste des greffes."

Le Figaro.fr (Diane Cambon) 23/04/09 – Libération (Claude Guibal) 23/04/09 - BBC News 22/04/09

Copyright Gènéthique - "Chaque article présenté dans Gènéthique est une synthèse d'articles parus dans la presse (...). Les opinions exprimées ne sont pas toujours cautionnées par la rédaction."