Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

La première greffe totale du visage contestée

"Le professeur Devauchelle, du CHU d'Amiens, se pose des questions après l'impressionante greffe réalisée en Espagne. C’est une première mondiale, réalisée dans un hôpital espagnol : un homme a bénéficié d'une greffe totale du visage, il a été présenté à la presse hier. Après un coup de feu accidentel, ce jeune homme avait le visage déformé, et ne pouvant plus parler, avaler, ou respirer normalement, mais uniquement grâce à des sondes. L’équipe britannique pratiquant en Espagne a greffé à cet homme toute la peau et les muscles du visage, le nez, les lèvres, l'os maxillaire supérieur, les dents, le palais, les pommettes et la mandibule. Mais cette opération fait débat.  A Amiens, le professeur Devauchelle, qui avait réalisé la première partielle du visage, fait part de ses réticences."

  ==> Voir la video

1 commentaire:

Catherine a dit…

Juillet 2010 – 1ère greffe mondiale du visage

"'Le Pr Lantieri réussit la 1ère greffe mondiale du visage' titre le Parisien du 8 juillet. L'intervention s'est déroulée les 26 et 27 juin 2010 et a duré 12 heures ! Le patient âgé de 35 ans souffrait d'une maladie génétique qui lui avait déformé le visage. Il est en bonne santé, il mange, parle, ouvre les yeux et doit se raser la barbe. L'information a été reprise par tous les médias qui saluent l'exploit. Les chroniqueurs précisent que la transplantation effectuée par le Pr Laurent Lantieri du CHU Henri-Mondor comprend les paupières, leurs muscles et les glandes lacrymales – ce qui n'était pas le cas pour la greffe du visage réalisée en avril dernier à l'hôpital Vall d'Hebron à Barcelone. Un rien caustique, Alexandre Duyck, rappelle dans le Journal du Dimanche du 25 juillet 2010 'l'émulation' qui existe entre le Pr Laurent Lantieri et le Pr Bernard Devauchelle. Ce dernier ayant signé la première greffe partielle du visage (triangle nez-lèvres-menton) en juin 2005 sur une jeune femme gravement mutilée par son chien. Le journaliste insiste aussi sur l'expertise des CHU dans ce domaine 'sept des treize greffes de la face réalisées à ce jour dans le monde sont françaises'".
Source :
La Lettre "Réseau-CHU"
N° 532 - 3 août 2010