Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

Don d'organe : un demi-frère ne peut donner son rein

Un recours hiérarchique a été introduit auprès du ministre de la Santé afin qu'il interprète de manière plus étendue la notion de "frère" et de "soeur" dans le cadre d'un don d'organe.
Martine Courrier, une malade insuffisante rénale, s'est en effet vu refuser une greffe de son demi-frère biologique, Jean-Pierre Serrurier, au motif qu'il n'avait aucun lien juridique avec elle. Celui-ci, né d'une relation extra-conjugale de leur père, n'a jamais été reconnu par ce dernier.
L'Agence de la biomédecine a donc refusé son accord pour le don de rein envisagé, malgré une attestation du père biologique et le fait que Jean-Pierre Serrurier ait été déclaré "compatible" avec sa demie-soeur.
Libération 25/01/11

1 commentaire:

Catherine a dit…

Don de rein entre demi-frère et demi-soeur
Le ministre de la Santé Xavier Bertrand a demandé à Emmanuelle Prada-Bordenave, directrice de l'Agence de la biomédecine (ABM), de "procéder à un réexamen approfondi du dossier" de don de rein entre un demi-frère et sa demi-soeur (cf. Synthèse de presse du 25/01/11). "Compte tenu de la reconnaissance judiciaire du lien de parenté" par le tribunal de grande instance de Nancy, de la reconnaissance de l'intérêt thérapeutique et de la compatibilité de ce don et du consentement du donneur, "il me semble normal que ce don puisse avoir lieu", a-t-il déclaré.

Il a demandé à la directrice de l'ABM de lui indiquer "dans les quinze jours" les suites données à sa demande "afin que dans le mois, une solution définitive puisse être trouvée."


Le Parisien.fr 26/01/11