Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

A l'hôpital, le personnel sensibilisé au don d'organes

"Sensibiliser le public au don d'organe est une chose. En revanche, pour le personnel des centres hospitaliers, il s'agit d'accomplir une mission dans ce domaine. C'est dans ce sens qu'à Béziers une équipe de médecins en charge des prélèvements d'organes, mais aussi des chirurgiens sont venus à la rencontre du personnel hospitalier. Il faut dire que le centre de Béziers est agréé en tant que centre préleveur d'organes et de tissus.
Si une réelle progression a été réalisée en matière de prélèvements et de greffes d'organes, la pénurie persiste et de très nombreux malades sont toujours en attente de greffe.
Sur le secteur de Montpellier, environ 380 personnes sont sur liste d'attente et seulement 180 ont été greffés du foi ou des reins. « Nous prenons en charge la mort encéphalique

et nous allons jusqu'au prélèvement sur le site de Béziers, explique Marie-Agnès Ulrich, la directrice de l'hôpital. Il faut maintenant aller d'avantage vers les familles d'autant que nous ouvrons aussi le prélèvement de cornée sur Béziers, ce qui n'existait pas par le passé. » Pour Magali Rouille, infirmière coordinatrice, aller au contact des familles ce n'est pas son quotidien. Mais presque : « Nous sommes au plus près des familles pour les informer et leur expliquer ce qui va se passer quand il y a des prélèvements. Mais nous intervenons aussi dans les lycées, les collèges et auprès des élèves infirmiers. » Malgré tout cela il y a encore des personnes qui refusent de faire un don. « Cela peut venir du fait que la personne décédée s'y est formellement opposée de son vivant, mais aussi parce que la famille s'y refuse catégoriquement. C'est là que nous devons intervenir car une vie perdue permet parfois d'en sauver une. Mais il est très dur pour les familles de se positionner le moment venu. » En attendant, ces responsables médicaux mettent tout en oeuvre pour arriver à leur fin."
http://www.midilibre.com

1 commentaire:

Catherine a dit…

On dit : "à leurs fins" ...